Programme des ateliers

Mardi 9 et jeudi 18 novembre de 14 h à 16 h
Atelier diabète
« Vitamines et minéraux : où les trouver ? »
Avec une infirmière et une diététicienne

D A S R I

Qu’est-ce qu’un DASRI ?

Les Déchets d’Activités de Soins à Risque I

Ce sont des déchets issus des activités de diagnostic, de suivi et de traitement préventif, curatif et palliatif dans les domaines de la médecine humaine et vétérinaire.
Pour les diabétiques en particulier, sont concernés les déchets piquants, coupants, perforants.

Comment gérer les DASRI ?

Des conditionnements existent pour le stockage et le transport de ces déchets.

Ainsi chaque patient diabétique qui produit des DASRI, peut demander en pharmacie un container jaune à aiguilles, clairement identifié.
Ces boîtes sont remises gratuitement. Une fois pleine, il suffit de sceller la boîte qui ne pourra plus être réouverte
et de la déposer auprès d’un point de collecte. (pharmacie, déchetterie….)

L’Obésité

Selon le médecin coordinateur du REPPOPBFC, réseau de prévention et de prise en charge de l’obésité de l’enfant,
21 %  des enfants en France, entre 8  et 17 ans présentent une surcharge pondérale, dont 6 % sont en situation d’obésité.
On sait depuis longtemps qu’il existe des corrélations avec le niveau socio-économique des parents, l’IMC parental,
les antécédents familiaux, le tabagisme parental, la sédentarité, le temps d’écran.

Le lien avec  la  prise de poids gestationnelle, même chez les mères de poids normal, est également établi par de nombreuses études.

Les différentes mesures de restriction liées à la pandémie récente ont encore accru l’incidence et surtout les inégalités en la matière.

Peut-on vraiment se protéger du coronavirus ?

La question de la guérison de la Covid-19 se pose car il s’avère que de nombreux patients dits guéris ont souffert à nouveau du coronavirus entre quelques jours et quelques semaines. Une grande prudence doit être de mise !
Ce que nous pouvons remarquer d’une façon générale sur le coronavirus, c’est que nous ne savons pas grand chose ! Les infectiologues, les virologues, les épidémiologistes et autres spécialistes de la santé se contredisent les uns les autres.

– Le port du masque, qui a suscité une polémique sur sa réelle capacité de protection, est finalement devenu obligatoire.
– Tous les tests afin de déceler la présence du coronavirus ne sont pas fiables. En effet, il semblerait que les tests effectués par prélèvement nasopharyngés soient moins fiables que les tests sanguins, avec une marge de 30%.
– La médecine conventionnelle est impuissante pour l’instant !
– Un vaccin est attendu… mais pas avant un délai estimé entre un et deux ans.

Sans traitement ni vaccin, c’est notre système immunitaire qui nous protège contre la covid-19. Toutefois afin de diminuer les risques de contaminations, il est essentiel de se laver les mains souvent, en particulier après un contact avec des portes et boutons d’ascenseur, des menus de restaurants et toutes les surfaces sur lesquelles de nombreuses personnes peuvent avoir poser leurs mains.

(ref : Diabète Mag N° 42)

Qui sommes nous ?

         Face à la progression toujours très préoccupante du diabète, la Maison du Diabète et de la Nutrition Toulouse Occitanie (MaiDiaN) apporte une réponse aux questions et à l’inquiétude d’une part importante de population concernée directement ou pas par cette maladie et, par des actions d’information et de prévention, contribue à en limiter l’apparition, à ralentir son évolution et à minimiser ses graves complications.

Qui sommes-nous ?
Nos missions

Nos missions

« Être acteur de la prévention du diabète et de ses complications, du surpoids et de l’obésité, des maladies cardiovasculaires »

Domaines d’activité :
Santé, prévention, solidarité et exclusion, jeunesse, handicap.

  • Accueillir, informer, documenter les diabétiques, leurs proches et toutes personnes souhaitant un conseil en nutrition.
  • Aider les patients diabétiques à mieux assumer et à mieux connaître leur maladie pour en éviter les complications.
  • Permettre aux patients d’acquérir les compétences nécessaires à une meilleure gestion de leur maladie grâce à un accompagnement adapté.

Nos actions

Dans les locaux de MaiDiaN :

  • Accueil individualisé ou en groupe, information et écoute assurée par des professionnels de santé qualifiés.
  • Ateliers thématiques pour des petits groupes : équilibre alimentaire, vivre avec son diabète, prévention du développement des complications, stress et diabète, cœur et diabète….
  • Démonstration du matériel diabétique (lecteur de glycémie, stylos à insuline) avec explication sur leur maniement.
Nos actions

Témoignages

2006 le verdict est tombé : diabétique de type 2, bien sûr mon médecin et  mon diabétologue sont là mais que de questionnements et de motifs d’anxiété ! par chance j’ai connu par internet la maison du diabète, tous les intervenants: accueil, médecins, infirmières, pharmaciennes, diététiciennes et  plus…, tant par leur savoir, leurs connaissances et par leur empathie viennent en aide et apportent conseils et réconfort aux diabétiques, nous permettant  ainsi d’avancer dans la maladie un peu plus sereinement. Tous les  aspects de la maladie sont évoqués, dans tous les domaines des conseils nous sont donnés pour essayer de retarder certaines échéances.

Je dis merci à tous et à la maison du diabète, continuez d’exister encore longtemps. Je dis aux diabétiques n’hésitez à pousser la porte de cette institution et parlez en autour de vous.

Avec toute ma reconnaissance,

Paule M.

Colomiers, le 12/07/2020

J’ai trouvé la Maison du Daibète
très bien et de bons conseils depuis 20 ans.
Venez nous rejoindre!

Mme B.

Saint-Paul sur Save

La Maison du Diabète nous apprend à mieux surmonter les difficultés de la maladie, alors qu’avant d’y être confrontés, nous ne savions pas grand chose !

Et même les personnes qui ne sont pas atteintes par le diabète peuvent tirer profit de bien des conseils.

Je tâcherai de venir le plus souvent (et le plus longtemps) possible aux ateliers.

 

Chantal S.

Toulouse

Je remercie la maison du diabète qui m’a beaucoup aidée dans l’acceptation de la maladie. A travers les ateliers proposés et les entretiens individuels, j’ai réussi à comprendre la maladie et à mettre en place de nouvelles habitudes de vie pour mieux vivre avec mon diabète. J’ai trouvé au sein de cette association un lieu d’écoute et de bienveillance. Je recommande fortement cette structure.

A. N.

Blagnac